Lundi Vendredi 09:00 - 17:00
Service la France:
Appels Internationaux:

La maladie du pénis laPeyronie : traitement et guérison

Tout savoir sur la maladie de Lapeyronie

La Lapeyronie touche environ de 3,4 % à 9 % de la population masculine adulte. Pourtant, peu d’hommes connaissent les symptômes et risques liés à cette infection dangereuse. Comment définir clairement cette maladie ? Quels sont les signes avant-coureurs et le traitement à appliquer ? Cet article répondra à toutes ces questions fréquentes.

La maladie de la Lapeyronie en détails

Brève définition

La maladie de Lapeyronie (ou la peyronie) est une fibrose du pénis. Cette infection peut être visuellement constatée depuis une courbure du sexe d’un homme (plus ou moins prononcée). Celle-ci fut décrite pour la première fois en 1743 par un chirurgien nommé François Gigot de Lapeyronie (spécialiste proche du roi Louis XV).

Comment apparaît cette maladie du pénis ?

Cette maladie de la verge est liée à l’augmentation anormale de tissus fibreux entre le corps caverneux et l’albuginée (membranes). L’apparition de plaques formées de collagène désorganisé et de fibrille élastique fragmentée. Cette infection est acquise et non-congénitale ou non-héréditaire. Son développement est progressif ou parfois soudain. 

Article Connexe: Acheter Kamagra Oral Jelly pas cher sur pharmacie en ligne en France

Si son origine reste encore mystérieuse pour les scientifiques, certains estiment que divers microtraumatismes provoqués lors d’un rapport intime peut déclencher cette maladie. D’autres supposent qu’il s’agit d’une infection auto-immune. 

Les autres symptômes contraignants 

Suivant la situation, des douleurs au niveau du sexe de l’infecté sont possibles. Par la même occasion, des troubles de l’érection sont parfois vérifiés. La vérification de votre médecin traitant ou d’un expert médical est indispensable pour confirmer ou non la présence d’une fibrose.

Le profil commun des personnes atteintes par l’infection

Si la source de la maladie de Lapeyronie est toujours énigmatique, de nombreux sujets atteints par cette infection démontrent des problèmes de santé communs tels que :

Afin de diagnostiquer clairement la présence de cette infection, un entretien préalable dans un hôpital (ou clinique) donnera lieu à une palpation des plaques constatées ainsi qu’une photographe du pénis. D’autres examens complémentaires comme l’imagerie par résonance magnétique ou un écho-Doppler sont parfois nécessaires. 

La maladie de Lapeyronie et son traitement 

Afin d’apporter un traitement efficace contre la maladie de Lapeyronie, plusieurs solutions seront offertes au patient. 

La prise d’un traitement oral

L’élimination d’une infection causant la maladie de Lapeyronie peut être assurée depuis la prise d’un traitement oral. La vitamine E, la colchicine, le tamoxifène, la carnitine, le potassium pare-aminobenzoate ou encore le pentoxyphilline est alors recommandé.

Les injections

Les injections sont parfois conseillées afin de mieux traiter l’infection. Celles-ci sont composées de corticoïdes, collagénase, vérapamil ou d’interféron A2B.

Les solutions non-invasives 

D’autres solutions non-invasives sont parfois administrées pour la guérison de la maladie de Lapeyronie. Voici certaines de ces traitements :

Article Connexe: Acheter Cialis Générique pas cher et sans ordonnance sur pharmacie en ligne

  • La radiothérapie (bien que celle-ci puisse augmenter le risque de dysfonction érectile)
  • L’iontophorèse (grâce à l’utilisation de multiples molécules)
  • La traction mécano transduction 

La chirurgie

La guérison de la maladie de Lapeyronie nécessite parfois un acte chirurgical. Les chirurgiens assurent alors des plicatures lors de l’opération. Si cette solution peut sembler plus complexe via une anesthésie générale, le risque de récidive est totalement écarté. Une telle méthode de traitement sera évidemment conseillée par l’hôpital ayant procédé aux examens.

Pour conclure

La maladie de Lapeyronie reste encore trop méconnue par les Français. En cas de douleurs, dysfonction érectiles ou déformation de la verge, il est recommandé de consulter votre médecin.



Nous utilisons des cookies pour améliorer votre expérience. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous accordez leur utilisation.

Compris !