Dysfonction érectile Médicaments
bon marché
Seuls les produits
de haute qualité!
Meilleur
Prix
Lundi Vendredi 09:00 - 17:00
Service la France:
Appels Internationaux:

Le Priapisme masculin, érection douloureuse involontaire: quel traitement ?

Qu’est-ce que le Priapisme ?

Le priapisme est une érection involontaire nécessitant une urgence médicale absolue. Pourtant, ce phénomène est inconnu par la majorité des Français. Quelle définition peut-on apporter à une telle manifestation ? Quels sont les traitements possibles ? Ce résumé lèvera le voile sur ces sujets.

Le Priapisme, une érection involontaire

Le priapisme, c’est littéralement bander sans aucune raison particulière. Certes, cette situation est fréquente chez l’ensemble des garçons et hommes. Or, ce phénomène défini une érection involontaire lors d’une durée importante. Évidemment, le raidissement du pénis d’un individu apporte une sensation agréable. 

Article Connexe: Achat Cialis Original à prix moins cher sur pharmacie en ligne en France

Toutefois, après plusieurs heures, cette réaction physique semblant « naturelle » évoque une panique profonde et d’autres symptômes suivant le type de priapisme.

Ischémique

Ce terme désigne un afflux sanguin faible vers la zone génitale d’un homme. La situation ischémique concerne l’extrême majorité des cas (soit près de 95 %). Une douleur au niveau du pénis est fréquemment constatée via une rigidité anormalement importante. Très souvent, une urgence médicale nécessite l’hospitalisation du malade.

Non-ischémique

Contrairement au type de priapisme cité précédemment, les situations non-ischémiques évoquent un haut débit sanguin. Les douleurs sont ici moins fréquentes. L’érection est moyennement rigide et peut sembler sans importance aux premiers abords. Cependant, cette réaction doit être encore une fois prise au sérieux. Les cas de résolutions spontanées sont néanmoins courants (soit près de 70 % des situations).

L’érection involontaire récidivante 

Vous subissez de multiples érections fréquentes par intermittence sans raison particulière ? Vous êtes peut-être atteint de priapisme récidivant. Cette réaction est généralement causée par la drépanocytose. Celle-ci donne lieu à une anémie ou une décroissance du taux d’hémoglobine. 

Quelles sont les causes d’un tel phénomène ?

Plusieurs causes expliquent l’apparition d’une érection involontaire dangereuse :

  • Les chirurgies de revascularisation de la zone pénienne
  • Divers traumas réalisés via un impact physique sur les testicules ou le pénis (selle de vélo, bagarre…)
  • La drépanocytose
  • Les cas de thalassémies majeures
  • La thrombocytémie ou trombopénie
  • Le développement d’un cancer pelvien
  • La présence de métastases urologiques ou digestives
  • Les traumatismes crâniens, tumeurs cérébrales ou la sclérose en plaques
  • Certaines maladies (Minkowski, Vaquez…)

La science a également mis en évidence le lien étroit entre le priapisme et la consommation de produits déconseillés. Ainsi, l’alcool, la prise de cocaïne ou le cannabis sont des facteurs irréfutables concernés par ces érections involontaires.  

Quel traitement contre le Priapisme ?

Si la résolution n’est pas spontanée après un court laps de temps, une hospitalisation est primordiale afin d’éviter certains scénarios difficiles (comme une future impuissance ou d’autres maladies plus graves et vitales). 

La réalisation d’une ponction

La ponction est sans doute la solution la plus fréquente en cas de priapisme. 

Article Connexe: Acheter Viagra Générique pas cher et sans ordonnance sur pharmacie en ligne

Dans cette situation, l’aspiration d’une dose moyenne de sang est effectuée afin de provoquer la détumescence du membre.

Les injections

En second recours (si la ponction s’est révélée inefficace), l’injection d’une solution sympathomimétique est possible. Cette substance résultera d’une contraction des muscles du patient afin de réorienter l’afflux sanguin vers d’autres zones du corps.

L’acte chirurgical

Si l’érection involontaire dépasse les 48 heures, un acte chirurgical sera réalisé (lorsque le pronostic vital est engagé). La pose d’une prothèse pénienne est alors parfois indispensable. 

Pour conclure

Le priapisme est une maladie dangereuse (voir mortelle). Qu’il soit ischémique, non-ischémique ou récidivant, le recours à une hospitalisation est souvent nécessaire.



Nous utilisons des cookies pour améliorer votre expérience. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous accordez leur utilisation.

Compris !